HAÏKUS AU FIL DES JOURS

 Haïchtis (des haïkus en chti ...) : présentation

Pour lire mes haïchtis 

Damien GABRIELS

(dernière mise à jour : 01/09/2008)

Accès à mes haïchtis

 

Aujourd’hui, le haïku se pratique dans toutes les langues et, pour ce qui concerne la France, y compris dans des langues régionales, par des auteurs reconnus, spécialistes en la matière. On pourra citer pour exemple le breton avec Alain Kervern et Rozenn Milin, ou l’occitan avec Michel-François Lavaur et Sergi Viaule (cf. Anthologie du haïku en France – Editions Aléas – 2003).

 
Alors, pourquoi pas des haïkus en « chtimi » ou, pour employer un terme de linguiste, en patois picard ?
 
Car, pour ceux qui en douteraient encore, le chti est bel et bien une langue à part entière, officiellement reconnue comme l’une des 75 langues de France (rapport Cuquiglini – 1999) et comme langue régionale endogène en Belgique (décret de la Communauté Wallonie – Bruxelles – 1990).
 
J’ai donc essayé d’écrire des haïkus en chti (des haïchtis, donc …), le plus souvent, au départ, en transposant des haïkus précédemment écrits en français. Il me faut à ce niveau apporter deux précisions :
 
- d’une part, le chti que j’emploie est celui de la région de Roubaix – Tourcoing, sachant que de nombreuses variantes locales existent sur l’ensemble du territoire d’implantation du chti dans le Nord de la France
 
- d’autre part, le chti étant plutôt une langue orale, sa transcription écrite peut donner lieu à de nombreuses variantes orthographiques (et empiriques …). L’important, dès lors, sera de lire les textes à voix haute, la meilleure façon de coller au mieux à la prononciation des haïchtis.
 
Enfin, mon souhait est d’ouvrir cet espace de publication à tous ceux qui écrivent des haïkus en chti. J’avoue aujourd’hui ne pas connaître d'autres haïkus en chti que ceux de Patrick Blanche (non publiés pour l'instant) et les miens.
 

N’hésitez donc pas à m’envoyer des informations à ce sujet, et à me transmettre vos compositions : je ne manquerai pas de les publier sur ces pages.

 

Pour découvrir mes haïchtis : MES HAÏCHTIS 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement