HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour octobre 2006

Damien GABRIELS

 soleil pâle -
le premier papillon

de septembre

 
 
 
banc du canal -
trois roses
dans du papier alu
 
 
 
sous le clair de lune
une autre présence -
la glycine en fleurs
 
 
 
seul ce matin -
l'arête
de mon bol ébréché
 
 
 
au long des champs
épandus de fumier
footing en apnée
 
 
 
rosée du matin -
le chat des voisins
sur la pointe des pattes
 
 
 
fenêtre du bureau -
le bleu du ciel
en fines lamelles
 
 
 
rosée du soir -
dans le bac de la tondeuse
une plume blanche
 
 
 
frôlement -
un papillon s'est posé
sur mon livre
 
 
 
heures vides -
le soleil tourne
autour des ombres
 
 
 
ombres du soir -
par-dessus la haie
une branche sans pommes
 
 
 
dimanche matin -
entrechocs de casseroles
chez les voisins
 
 
 
fenêtre ouverte -
la télévision
en stéréo
 
 une alarme
au loin dans la nuit -
ses pieds glacés
 
 
 
grisaille matinale -
les lèvres de la top model
sous l'abribus
 
 
 
 ne me quitte pas ...
le décompte des secondes
sur la chaîne hi-fi
 
 
 
un groupe de sans abri
sur le trottoir au soleil ?
premier jour d?automne
 
 
 
pas même un moineau
sur le fil du téléphone -
matin d'automne
 
 
 
empreintes de verres
sur la table du jardin -
le vent du soir fraîchit
 
 
 
levant la persienne -
derrière le millepertuis
les asters en fleurs
 
 
 
soleil de septembre -
le parfum de la dernière
fraise du potager
 
 
 

camp de nomades -

la lueur d'un brasero

dans le soir d'automne
 
 
 
page blanche -
un carré de chocolat
en pensant à elle
 
 
 
nuages d'automne
sur l'échangeur routier
un vol d'oies
 
 
 
tempête d'automne -
les bruits de la ducasse
en rafales
 
 
 
fenêtre d'ombre -
le point rouge d'une cigarette
... un peu plus rouge
 
Copyright - Damien Gabriels (septembre 2006)



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement