HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour mai 2010

Damien GABRIELS

Copyright Damien Gabriels - avril 2010
mise en ligne : 01/05/2010


par dessus la palissade
du terrain de jeux
un va-et-vient de balançoires




trottoir de la banque -
une bohémienne déchiffre
les lignes de chance




sachet de thé vert
séché dans ma tasse -
les ombres du soir




vent doux -
un frémissement vert
dans les branches du saule




silence du soir -
un chat noir et blanc
tourne le coin de rue




vent du bord de mer -
le sable picote
mes jambes nues




retour de la plage -
un grain de sable crisse
entre mes dents




place du village -
dans les platanes en bourgeons
le chant d'un oiseau




marée montante -
un château de sable guette
la prochaine vague




fenêtres du front de mer -
la lueur bleue
des téléviseurs




retour de vacances -
au fond de mes chaussures
du sable de là-bas




fenêtre entrouverte -
le vent d'avril
joue dans les rideaux




volets clos -
hier soir et ce matin
le même chant d'oiseau


 


changement d'heure -
un rond de café au lait
sur mon buvard




  matin de grand vent -
le soleil
s'est levé plus tôt




veille de Pâques -
petit matin
de vergers blancs




plage d'avril -
une pièce de 2 cents
oxydée




sentier du littoral -
de quel arbuste
ce parfum ?




recoin abrité
au pied de la digue - une odeur
de crème solaire




premier soleil -
le miroitement de la mer
entre les lames du store




huit jours d'absence -
les muscari ont fleuri
sans nous




retour des hirondelles -
ni les journaux ni la télé
n'en ont dit un mot




première rencontre
en sortant ce matin :
le cerisier fleuri !




voisine absente -
les fleurs fanées du camélia
au long de l'allée




premières pâquerettes -
deux coccinelles cheminent
d'un brin d'herbe à l'autre




un an de plus -
d'un coup de pied un autre
caillou dans l'égout







 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement