HAÏKUS AU FIL DES JOURS

 un choix de mes haïkus pour mai 2007

Damien GABRIELS


fin de journée –

les sonneries du téléphone

s’espacent

 
 
 
 
 
bâillement solitaire –
je laisse une larme
couler sur ma joue
 
 
 
 
 
insomnie -
la lune déjà
un peu moins ronde
 
 
 
 
 
rétroviseur –
rien d’autre
que ses yeux
 
 
 
 
 
la nuit glisse
sur les tuiles du toit –
une voix au loin
 
 
 
 
 
veille de Pâques –
les heures au clocher
passent silencieuses
 
 
 
 
 
bruit de voix –
d’un bond le merle se fond
dans l’ombre de la haie
 
 
 
 
 
matin de Pâques –
des cris d’autres enfants
dans un autre jardin
 
 
 
 
 
rangeant la tondeuse
une pâquerette lentement
redresse la tête
pelouse tondue –
flash spécial
sur Radio Merle
 
 
 
 
 
soir de printemps –
le bruit d’un arrosoir
qu’on remplit
 
 
 
 
 
horizon de toits –
le soleil couchant s’enfonce
dans une cheminée
 
 
 
 
 
rue déserte –
le premier iris
humé à plein nez
 
 
 
 
 
prunier en fleurs –
le crépuscule
prend son temps
 
 
 
 
 
soleil d’avril –
deux japonaises dans l’ombre
de leur parapluie
 
 
 
 
 
touristes japonais
mitraillant la place de Bruges
- sourire, à tout hasard
 
 
 
 
 
arrachant la vieille haie –
le craquement des racines
jusque dans mes os
 
 
 
 
 
bureau de vote –
un ours en peluche
dans le caniveau
 
Copyright - Damien Gabriels (avril 2007)



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement