HAÏKUS AU FIL DES JOURS

 un choix de mes haïkus pour juillet 2007

Damien GABRIELS

ombre de l’immeuble –
un pétale de géranium
se pose à mes pieds
 
 
 
 
 
 
 
du haut du sapin
la grive musicienne
jusqu’à la nuit noire
 
 
 
 
 
 
dimanche après-midi –
la pluie de juin aiguise
le chant des merles
 
 
 
 
 
 
 
une rue plus loin qu’hier
ces deux femmes et leurs chiens –
lentes confidences
 
 
 
 
 
 
 
un bruit de pas
furtifs dans l’escalier –
premiers chants d’oiseaux
 
 
 
 
 
 
 
fête des Mères –
une nappe en papier
aux décors de Noël
 
 
 
 
 
 
 
station Châtelet ~
un poseur d’affiches maroufle
la fille en bikini
 
 
 
 
 
 
 
siège côté fenêtre ~
sur le bord de mon carnet :
ISSUE DE SECOURS
 
 
 
 
 
 
 
position du lotus ~
elle mord dans une part
de pizza chorizo
 
 
 
 
 
 
 
soir d’orage ~
une mouche passe
de l’un à l’autre
 
 
 
 
 
 
de bas en haut
de l’escalier mécanique
leur baiser
 
 
 
 
 
 
 
fermant les volets …
ouvrant les volets …
des abeilles dans la lavande
 
 
 
 
 
 
 
lendemain d’orage ~
de petits nuages blancs
à portée de main
 
 
 
 
 
 
 
fin du jour ~
un avion tire
un trait rose
 
 
 
 
 
 
 
premier soir d’été ~
deux papillons volettent
dans la lavande
 
 
 
 
 
 
 
nuit de Saint Jean ~
il manque une moitié
à la lune
 
 
 
 
 
 
 
émergeant d’un rêve
peuplé de fantômes …
la pluie sur les tuiles
 
 
 
 
 
 
 
averse d’orage ~
la lavande
un instant désertée
 
 
 
 
 
 
 
averse d’été ~
sous la haie de tilleuls
un abri à tous vents
 
 
 
 
 
 
 
Copyrignt Damien Gabriels (juin 2007)



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement