HAÏKUS AU FIL DES JOURS

 un choix de mes haïkus pour janvier 2005

Damien GABRIELS


haie d’automne –
un manche de râteau
va et vient
 
 
 
 
peupliers nus –
le brouillard en
grosses gouttes
 
 
 
 
lundi matin –
une odeur de pizza froide
dans la voiture
 
 
 
 
nuit d’hiver –
un bruit d’eau
dans les radiateurs
 
 
 
 
nuages bas –
le grondement
d’un avion
 
 
 
 
journée vide –
rien d’autre à écrire
aujourd’hui
 
 
 
 
pause de midi –
l’odeur du café
dans l’ascenseur
 
 
 
 
pause syndicale –
le Père Noël
fume une cigarette
 
 
 
 
fin de journée –
une guirlande clignote
au cœur d’une maison
 
 
 
 
soleil d’hiver –
deux mésanges chaque jour
plus près de la maison
 
 
 
bruissements –
un hérisson se hâte
vers la nuit du parc
 
 
 
 
alité –
la rumeur du monde
dans mon demi-sommeil
 
chaussons sous le sapin –
un bruit de pieds nus
descend l’escalier
 
 
 
 
(l’original de) ce haïku
écrit avec mon nouveau
stylo – matin de Noël
 
 
 
 
nouveau stylo –
une cartouche de haïkus
dans le réservoir
 
 
 
 
le cri soudain d’un merle
dans l’aube noire –
dernier jour de l’an
 
 
 
 
une coccinelle
sur l’orchidée refleurie –
premier jour de l’an
 
 
 
 
lendemain de réveillon –
l’année commencée
au fond du canapé
 
 
 
 
année nouvelle –
tout au long des saisons
cultiver l’éveil
 
 
 
  
premier soleil –
le chat se lisse le poil
longuement
 
 
 
 
la dernière page
du calendrier, froissée
d’une main distraite
 
 
 
 
premier café de l’an –
de quoi l’année nouvelle
sera-t-elle faite ?
 
 
 
 
premier jour de l’an
la même pluie qu’hier –
j’ouvre un nouveau livre
 
 
 
 
premier jour de l’an –
le visage de l’année
n’a pas une ride
 
 
Copyright - Damien Gabriels (décembre 2004)



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement