HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour février 2005

Damien GABRIELS

radio réveil –
mon rêve
en petits morceaux
 
 
 
 
radio réveil –
la fin du rêve
à inventer …
 
 
 
 
parking de l’hyper –
des sacs plastique en lambeaux
dans les arbres nus
 
 
 
 
lisant relisant
l’étiquette du lait –
matin solitaire
 
 
 
 
après les encombrants
des aiguilles de sapin
sur le trottoir
 
 
 
 
tempête d’hiver –
la maison craque
de partout
 
 
 
 
vent d’hiver –
un avion fait la course
avec les nuages
 
 
 
 
lampe du soir –
un moucheron se pose
dans le rond de lumière
 
 
 
 
fauteuil du salon –
l’empreinte d’un corps
au creux des coussins
 
 
 
 
un gyrophare bleu
sur le pont du périph’ –
premier quartier de lune
 
 
 
 
vent d’hiver –
un lit de feuilles mortes
au creux du sentier
 
 
 
 
rafales de pluie
sur le toit de tuiles –
l’odeur des draps propres
 
 
 
 
première neige –
la fuite des regards
vers la fenêtre
 
poubelle renversée :
le quotidien des voisins
sur le trottoir
 
 
 
 
couloir silencieux –
le couinement
de mon soulier gauche
 
 
 
 
mendiante du square –
son croûton de pain partagé
avec les pigeons
 
 
 
 
soleil levant –
sur un mur de la cuisine
l’ombre du rideau
 
 
 
 
au-delà des toits
la file des lampadaires
trace la rue
 
 
 
 
flocons blancs –
le sillage d’un avion
au vent d’hiver
 
 
 
 
porte vitrée –
une marelle de lune
dans l’entrée
 
 
 
 
lune de janvier –
des restes de neige sale
dans l’ombre des tours
 
 
 
 
averse de neige
sur l’étal du fleuriste
premières jonquilles
 
 
 
 
ligne d’horizon bleu –
les arbres lentement
s’égouttent au soleil
 
 
 
 
soirée d’anniversaire –
la nuit noire et le chat
tout contre la vitre
 
 
 
 
lundi ordinaire –
ma tête de semaine
sur mon col cravate
 
   

 

Copyright - Damien Gabriels (janvier 2005)

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement