HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour décembre 2012

Damien GABRIELS

Copyright Damien Gabriels - novembre 2012





parenthèse brève -
dans le lilas presque nu
la mésange bleue



 

lune du matin -
plus une place libre

sur le fil électrique

 


 

début de rhume -
la lune se dissout
dans l'aube pâle


 

lune d'Halloween -
une balafre
au front


 

 

rumeur du petit jour -
le même chant d'oiseau
qu'avant-hier



 

le brouillard se lève
au-dessus de l'autoroute -
un héron cendré



 

brouillard de novembre -
le feuillage d'un prunus
à ma rencontre


 

 

miroir du canal -
un souffle de vent courbe
le tronc des peupliers





au tronc de l'arbre
étêté par la tempête
l'assaut des champignons



 

ciel bas sur les toits
par la fenêtre entrouverte
le chant d'un coq


 

le marchand de glaces
devenu marchand de marrons -
l'automne est bien là



 

feuillages d'automne -
les yeux rivés sur l'écran
de son portable

 


 

dernière tonte -
dans les poils du balai
une chenille verte

 


 

lumières crues
du parking de l'hyper -
un ciel sans étoiles

 


 

reprise de course
après un mois de pause

- les peupliers nus

 


 

sur l'appui de fenêtre
entre vitre et volet
une mouche morte

 

 

 

cerisier du voisin -
la dernière feuille
joue avec le vent

 

 

terrasse humide -
égaré dans le lacis

des traces de limaces

 


 

dans la césure
d'un haïku d'automne
la pluie sur les tuiles

 

 

au bord du trottoir
le feuillage du cerisier

dans deux sacs poubelles



ce matin encore
mon visage de clown blanc
à l'heure du rasage






(c) Damien Gabriels - Novembre 2012




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement