HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour décembre 2006

Damien GABRIELS

 

craquement –
une feuille de platane

plus grande que mon pied

 
 
 
 
 
changement d’heure –
sur le cadran de la radio :
« summer off »
 
 
 
 
 
photocopieuse –
à mes pieds
une feuille morte
 
 
 
 
 
ombres d’après goûter
un papillon s’envole
du chrysanthème
 
 
 
 
 
mi-temps-
bruits de poubelles
dans la rue
 
 
 
 
 
coup de vent
dans les feuilles mortes –
une alarme lointaine
 
 
 
 
 
le vent de novembre
effeuille le cerisier
… feuille à feuille
 
 
 
 
 
derrière les vélos
le carton empoussiéré
du sapin artificiel
 
 
 
 
 
aube d’automne –
feuillages et nuages
à l’unisson
feuilles sur la Seine –
une péniche au ralenti
le long de la Cité
 
 
 
 
 
métro bondé –
au-dessus des têtes
un bouquet de fleurs
 
 
 
 
 
lumières du soir -
sur le quai de la gare
une clé de valise
 
 
 
 
 
TGV Paris Lille –
elle déroule un poster
de Notre Dame
 
 
 
 
 
silence
dans le train de nuit –
la sonnerie d’un portable
 
 
 
 
 
la verrière couverte
de feuilles d’érable –
un moineau sautille
 
 
 
 
 
match nul –
un rang de feuilles mortes
au fond du but
 
 
 
 
 
brouillard d’automne –
dans le jardin du musée
des silhouettes en groupe
 
 
 
 
 
au pied de l’immeuble
un caniche à mi-pattes
dans les feuilles mortes
 
 
Copyright - Damien Gabriels pour les textes (novembre 2006)
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement