HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour avril 2008

Damien GABRIELS

étirements en équilibre
sur une jambe -
un héron sur l'autre berge
 
 
 
 
 
 
mi-carême -
les pousses vertes des buis
à l'étal du fleuriste
 
 
 
 
 
 
pareterre
de jonquilles en boutons -
un pissenlit fleuri
 
 
 
 
 
 
lever du jour -
je pèle lentement
une clémentine
 
 
 
 
 
 
course face au vent -
l'horizon brouillé de sueur
et de larmes
 
 
 
 
 
 
ailes déployées
un corbeau pose son ombre
sur le toit de tuiles
 
 
 
 
 
 
volets entrouverts -
la lumière
des forsythias
 
 
 
 
 
 
marteau piqueur -
fin de pause au chantier
du mur antibruit
 
 
 
 
 
 
fin de giboulée -
trois corbeaux en lentes spirales
entre les immeubles
 
 
 
 
 
 
chemin de halage -
deux coups d'ailes plus loin
le héron se repose
 
 
 
 
 
 
pont de l'autoroute -
le facteur
sur le petit plateau
 
 
 
 
 
 
écran de télé -
Bagdad sous le reflet
des forsythias
 
 
 
 
 
 
footing aller …
footing retour …
- le même vent de face
 
 
 
 
 
 
dimanche des Rameaux -
la bruine mouille doucement
le buis du jardin
 
 
 
 
 
 
lundi matin -
l’œil éteint des poissons
du rideau de douche
 
 
 
 
 
 
premier jour du printemps -
l’odeur de vanille
du nouveau gel douche
 
 
 
 
 
 
vendredi Saint -
une averse de grésil
cingle les carreaux
 
 
 
 
 
 
matin de Pâques -
la clochette à vent
tinte doucement
 
 
 
 
 
 
des restes de pain
au centre de la pelouse
- une plume blanche
 
 
 
 
 
 
bourrasque soudaine -
les jonquilles aussi
courbent l’échine
 
 
 
 
 
 
neige de mars -
des fleurs blanches
dans le forsythia
 
 
 
 
 
 
neige d’aube -
rien que les traces
du camion poubelle
 
 
 
 
 
 
averse de grésil -
la fleuriste rentre
les bouquets de soleils
 
 
 
 
 
 
Copyright Damien Gabriels (mars 2008)



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement