HAÏKUS AU FIL DES JOURS

un choix de mes haïkus pour avril 2005

Damien GABRIELS

 

 

sortie de concert –
dans la rue un homme siffle

la dernière chanson

 
 
 
repas de midi –
la neige en silence
a recouvert la pelouse
 
 
 
réunion de travail –
quelques paupières
de plus en plus lourdes
 
 
 
chaussures de ville –
figures libres
sur le trottoir enneigé …
 
 
 
averse de neige –
les mannequins de la vitrine
en robes d’été
 
 
 
nuit glaciale –
des traces de pas autour
du bonhomme de neige
 
 
 
neige de mi-carême –
les buis du voisin coiffés
de calottes blanches
 
 
 
bruit d’eau –
la neige s’égoutte
au long des toits
 
 
 
petit déjeuner –
un nuage rosé
à la fenêtre
 
 
 
horoscope –
aujourd’hui elle choisit
d’être verseau
 
 
 
matin bleu –
le vent de mars
cogne à la fenêtre
 
 
 
soleil levant –
un cycliste pied à terre
en haut du pont
 
 
 
douceur printanière –
entre manteaux et tee-shirts
la rue hésite
 
premier soleil –
tous incognito derrière
leurs lunettes noires
 
 
 
soleil de printemps –
elle ressort ses livres
de jardinage
 
 
 
lune claire –
retenant mon souffle
dans la nuit fraîche
 
 
 
records de douceur –
le dernier jour de l’hiver
nargue le printemps
 
 
 
matin du printemps –
un forsythia qui n’était
pas là hier … !
 
 
 
ciel de pluie –
les plaies à vif
des arbres élagués
 
 
 
trottoir au soleil –
un vieux clochard contemple
les passants pressés
 
 
 
l’ascenseur s’ouvre –
clin d’œil à la caméra
de surveillance
 
 
 
Vendredi saint –
le forsythia transperce
les ombres du soir
 
 
 
fin de repas –
la cruche de grès
se remplit d’ombre
 
 
 
salle de pause –
un rond de café séché
sur l’appui de fenêtre
 
 
 
aube de printemps –
la pluie accompagne
le chœur des merles


 
   
Copyright - Damien Gabriels (mars 2005)



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement